Définition et faisabilité d'un pôle de production cinématographique

Enjeux
Depuis une dizaine d’année, la Guyane française accueille régulièrement des tournages de long-métrages, comme de séries télévisées. Les professionnels guyanais du cinéma et de l’audiovisuel font le constat du potentiel de valorisation de cette économie créative et culturelle sur le territoire, mais aussi du manque de structuration de la filière (manque de techniciens, de scénaristes, de matériel et de formations).
Lors des Assises de l’Outre-Mer qui se sont tenues en 2018, à la suite des mouvements sociaux du printemps 2017, un projet de Maison du Cinéma a été présenté par l’association G-CAM, basée à Cayenne, soutenu par la préfecture de Guyane, l’AFD, la DAC de Guyane et la Collectivité territoriale de Guyane.
Pensé tout à la fois comme un bureau d’accueil des tournages, un lieu de travail pour les associations professionnelles, un musée du cinéma, un lieu de formation, le projet de Maison du Cinéma en cours de définition devra répondre à un double enjeu : favoriser le développement économique de la filière cinématographique d’une part, être un moteur du développement local du secteur cinématographique.

Missions
- Evaluation des besoins et définition du positionnement
- Analyse des sites pressentis pour l’opération
- Etude de faisabilité spatiale et économique sous forme de scénarios
- Préconisations sur le choix du mode de gestion
- Programme de maîtrise d’œuvre

Maître d'ouvrage - Agence Française de Développement
Année - 2020